jardin

Au printemps de l’année dernière, nous avons décidé d’acheter une serre de jardin.

serre de jardin

Pas de bricolage cette fois, car ça aurait été compliqué et nous on aime bien les choses simples.

Mais on a bien bricolé pour la monter, car ça a été long, très très long….. La notice n’était pas évidente et il y avait beaucoup de pièces.

C’est une serre en aluminium avec des plaques en polycarbonate. C’est très léger en fait, et là quand j’ai pris la photo, on venait d’avoir une petite tempête, et on voit que sur la longueur ce n’est plus droit, ça avait plié un peu avec le vent. Mais c’est aussi de notre faute, on ne l’avait pas fixée.

Donc, ne faites pas comme nous, et fixez la bien au sol. Depuis on l’a redressée et on a enterré les 3 côtés, sauf là ou il y a la porte, et depuis ça n’a plus bougé.

Et je peux vous dire, que c’est vraiment appréciable d’avoir une serre de jardin comme ça, surtout pour faire pousser des tomates, car en Bretagne c’est difficile de ne pas avoir de mildiou. Avant la serre, j’en avais tous les ans.

L’année dernière, j’en ai eu un petit peu, mais c’était vraiment sur la fin de la récolte, donc ce n’était pas trop grave. Mais il est vrai que je n’avais pas beaucoup aéré.

Du coup cette année, j’aère beaucoup pour éviter l’humidité. Je laisse tout le temps ouvert les fenêtres au dessus et la porte quand les températures le permettent.

Et j’ai du fabriquer une petite porte grillagée pour éviter que les chatons n’aillent grimper dans les plants de tomates.

serre de jardin

En plus des plants de tomates, j’y ai mis aussi des melons et des pastèques. Je sais qu’on a pas trop  le climat pour ça , mais c’est pas grave, je veux essayer quand même. 🙂

 

 

Le grand chantier de cette année, vu qu’on a agrandit la terrasse, c’était de se faire un canapé d’angle en palettes.

Mais comme on aime les choses simples, il n’était pas question de passer du temps à découper, faire des accoudoirs…etc….

 

Donc finalement, on s’est contenté d’assembler simplement les palettes ensemble, comme ça, ça fait un canapé tout simple en palettes.

 

 

Montage :

 

On a utilisé 2 palettes pour la hauteur et une palette pour le dos.

On voulait un dossier bien haut, mais pour que ça ne soit pas trop fragile, on a décalé un la deuxième palette de l’assise (celle du haut), de façon à ce que la palette du dossier soit posée sur la palette du bas. Je ne sais pas si je suis bien claire 🙂

ça donne ça :

Canapé tout simple en palettes

 

On a utilisé des équerres pour les fixations :

     

Il faut en mettre partout, pour bien tout fixer. Ne pas oublier d’en mettre sur le dos du canapé également.
Dans l’histoire, c’est elles qui nous on coûté le plus cher, on les a pris bien grandes pour être sûr que ça tienne.

 

 

Peinture :

 

Et voilà le canapé une fois peint :

Canapé tout simple en palettes

Il a meilleure allure, mon canapé tout simple en palettes.
j’ai utilisé 1 pot et demi de peinture (pot de 0,75 l ), je n’ai mis qu’une seule couche.

 

Il ne reste plus qu’à faire les housses pour les coussins. La machine à coudre vient d’arriver, alors ça ne saurait tarder.

Ensuite il faudra également peindre les tables et finir le bar en palette qu’on a commencé à monter.

 

Je vous raconterai ça très bientôt.

 

 

 

C’est bientôt la saison des semis, certains peuvent même se faire des maintenant, mais au chaud.

L’année dernière, j’avais acheté des petites serres en plastique tout fin, pas chères, et pas solides.

Autant vous dire, qu’elles n’ont pas survécu longtemps.

Entre celle qui s’est coupé en deux quand j’ai voulu la déplacer, et celle dont le couvercle s’est fait la malle avec le vent, il n’est plus rien resté à la fin.

 

Donc cette année, j’ai décidée de faire moi-même des petites serres avec ce que je pourrais récupérer. 

Pour que ça soit un peu plus solide, et un peu plus

Et finalement, il y a beaucoup de choses qui peuvent servir, des bouteilles d’eau, des boites de gâteaux industriels, et même des plastiques de protection de repas traiteur.

 

Pour les bouteilles d’eau, il suffit juste de découper sur trois côtés au cutter, et le tour est joué.

serres

 

Pour le reste il n’y a rien à faire. 

Juste à mettre de la terre, et trouver de la place pour les entreposer.

serres

Et ça, je crois que ça va être le plus compliqué, car plus les jours passent, et plus il y a de bouteilles  🙂 

 

 

y’a plus qu’à attendre que ça pousse !

 

 

 

 

 

J’ai récolté pas mal de petites tomates dans mon potager cet été, et du coup je me suis dit que j’allais faire une bonne petite sauce tomate avec.

Le seul soucis, c’est que j’avais beaucoup de petites tomates, des tomates cerises et d’autres tomates qui n’ont pas beaucoup grandies.

Donc je me suis retrouvé avec 1,5 kg de tomates, avec au moins une cinquantaine de tomates.

Pour faire cette sauce tomate, j’ai utilisé 1,5 kg de tomates, 2 oignons, 2 gousses d’ail, du thym, du laurier, du romarin, du basilic et du sel et du poivre. Elle convient pour 4 personnes.

 

 

Préparation :

 

Vu la quantité de tomates, autant vous dire que je n’avais pas envie de toutes les éplucher une par une.

Alors j’ai décidé de les passer entières au Blender.

Sauce tomate

Jolie couleur 🙂

 

Ensuite tant que j’y étais, j’ai également passer les oignons au hachoir, et l’ail au presse-ail.

 

 

Cuisson :

 

Pour la cuisson, c’est tout simple, j’ai fait revenir un tout petit peu ma purée d’oignon et d’ail dans de l’huile d’olive.

Ensuite j’ai rajouté ma sauce et des herbes aromatiques (thym, laurier et romarin).

Un peu de sel et poivre, et c’est parti pour au minimum 2h de cuisson.

Sauce tomate

Si vous trouvez la sauce tomate trop acide quand vous la goûtez vous pouvez rajouter un peu de sucre.

Moi je n’ai pas eu besoin car les tomates étaient bien sucrées.

A la fin de la cuisson ou au moment du réchauffage si vous la faites à l’avance, rajoutez quelques feuilles de basilic.

 

 

Accompagnement :

 

J’ai utilisé cette sauce en Bolognaise. J’ai d’abord fait revenir de la viande hachée avec du sel et du poivre, que j’ai rajouté dans la sauce tomate, et que j’ai encore laissé cuire une petite demi-heure.

J’ai également fait des gnocchis, ce sont des pâtes fraîches à base de pommes de terre. Je vous mettrais la recette un peu plus tard.

Tout ce petit mélange était très bon, avec un goût légèrement sucré qui n’était pas déplaisant.

Mais vous ne verrez pas à quoi ça ressemble, car j’ai malheureusement oublié de prendre des photos (trop pressée de goûter  🙂 )

 

 

 

 

 

L’autre jour, je suis tombé sur un site super sympa et surtout super pratique qui permet d’échanger ses légumes.

Ce qui est bien pratique pour toutes les fois où la récolte est abondante est qu’on ne sait plus quoi faire avec tous ces légumes ou fruits, car tout ne se congèle pas.

 On est tous confrontés à ça, le potager c’est bien, mais le soucis c’est que tout pousse en même temps.

 

Alors pour ça il existe le potiron !

 Echangez vos légumes

 

Sur ce site, vous pouvez vous inscrire, et proposer vos légumes, fruits, confiture, graines ou boutures à échanger.

Vous y trouverez même des produits artisanaux, comme du miel ou du sirop par exemple.

 

Mais ce n’est pas tout, il existe même une rubrique de partage de jardin, qui est une super idée, car ça met en relation d’un côté les personnes qui n’arrivent pas à exploiter tout leur jardin et de l’autre les personnes qui aimeraient jardiner mais qui n’ont pas de jardin.

 

Et la cerise sur le gâteau, c’est que ça permet de nouer des liens avec d’autres passionnés du voisinage et de faire sans doutes de belles rencontres.

 

Allez vous inscrire et Echangez vos légumes , c’est gratuit !

 

–>> Par ici <<–