bricolage

 

Il y a 2 ans, nous avions une petite grenouille qui était venue s’installer dans notre petit bassin.

Et comme l’hiver approchait, on s’est dit qu’on allait lui faire une petite cabane.

Bien évidement, cette cabane a sans doute plus servi d’abri aux souris ou aux araignées, mais bon, c’était mignon.

En plus c’est vite fait, avec quelques chutes de bois et des vis.

 

On a même fait un petit escalier à l’intérieur. 🙂

 

 

Et la voilà, en place, un peu enterrée pour qu’elle ne bouge pas, et on même mis la lumière :))

 

Malheureusement, on a plus jamais revu la grenouille après l’hiver.

 

Du coup, j’en ai acheté une autre, une qui est équipée pour l’hiver 🙂 

 

 

 

ça fait vraiment longtemps que je ne suis pas venue publier d’articles ici, et pourtant on a fait pas mal de choses.

 

Je m’étais arrêté l’année dernière sur le canapé en palette qu’on avait fait.

Et peu de temps après j’ai fait les coussins pour mettre dessus et ça rend vraiment bien.

Malheureusement, je n’ai pas réussi à prendre de très belles photos.

Nous avons également rajouté 2 tourets que nous avons peint en noir pour faire les tables dans lesquels nous avons mis des parasols pour faire un peu d’ombre.

Par contre, je m’étais contenté d’une seule couche de peinture, ne faites pas comme moi, ça n’a pas tenu. 

 

 

Ensuite nous avons décidé de faire un bar en palettes. On fait comme d’habitude au plus simple pour que ça aille le plus vite possible.

 

Le voilà au début avant peinture.

Nous avons rajouté une planche en bois sur le dessus.

 

Il a d’abord été peint en blanc, ensuite, en bleu une planche sur 2.

 

Et pour finir en noir, une planche sur deux.

Avec 2 couches de peinture, là, ça a bien tenu.

Pour la suite nous rajouterons une petite estrade tout autour, car comme nous n’avons pas découpé les palettes, le bar est un peu haut. 

 

 

 

 

Le grand chantier de cette année, vu qu’on a agrandit la terrasse, c’était de se faire un canapé d’angle en palettes.

Mais comme on aime les choses simples, il n’était pas question de passer du temps à découper, faire des accoudoirs…etc….

 

Donc finalement, on s’est contenté d’assembler simplement les palettes ensemble, comme ça, ça fait un canapé tout simple en palettes.

 

 

Montage :

 

On a utilisé 2 palettes pour la hauteur et une palette pour le dos.

On voulait un dossier bien haut, mais pour que ça ne soit pas trop fragile, on a décalé un la deuxième palette de l’assise (celle du haut), de façon à ce que la palette du dossier soit posée sur la palette du bas. Je ne sais pas si je suis bien claire 🙂

ça donne ça :

Canapé tout simple en palettes

 

On a utilisé des équerres pour les fixations :

     

Il faut en mettre partout, pour bien tout fixer. Ne pas oublier d’en mettre sur le dos du canapé également.
Dans l’histoire, c’est elles qui nous on coûté le plus cher, on les a pris bien grandes pour être sûr que ça tienne.

 

 

Peinture :

 

Et voilà le canapé une fois peint :

Canapé tout simple en palettes

Il a meilleure allure, mon canapé tout simple en palettes.
j’ai utilisé 1 pot et demi de peinture (pot de 0,75 l ), je n’ai mis qu’une seule couche.

 

Il ne reste plus qu’à faire les housses pour les coussins. La machine à coudre vient d’arriver, alors ça ne saurait tarder.

Ensuite il faudra également peindre les tables et finir le bar en palette qu’on a commencé à monter.

 

Je vous raconterai ça très bientôt.

 

 

 

Récemment nous avons racheté des serviettes de tables, mais du coup elles sont toutes pareilles.

Donc pour les différencier, il va falloir mettre des ronds de serviettes.

Alors en attendant d’en trouver de beaux, j’ai décidé d’en faire moi même, vite fait, presque bien fait !

 

 

 

Le matériel

 

Pour faire des ronds de serviettes, il n’y a pas besoin de grand chose.

Il vous faut des rouleaux en carton, de papier toilette par exemple, de la colle, de la ficelle ou de la laine et une paire de ciseaux ou un cutter.

ronds de serviettes

 

 

Les étapes

 

Tout d’abord, il faut couper les rouleaux de cartons à la taille désirée.

J’ai pris environ 3cm.

 

Ensuite, enduire le rouleau de colle et y appliquer la ficelle ou la laine.

Si vous utilisez un pistolet à colle, ne mettez pas trop de colle d’un coup, il faut faire le collage progressivement, et faites attention à vos doigts, car c’est très chaud.

Moi,je m’en suis mis partout 🙂

 

Pour finir, laissez sécher et coupez ce qui dépasse.

Et puis c’est tout 🙂

 

ronds de serviettes

 

Je n’ai pas assez serré ma ficelle qui est assez fine, du coup on voit un peu à travers.

J’aurai du mettre une deuxième couche.

Avec la laine, ça a été un peu mieux vu qu’elle est assez grosse.

Mais pour des petits ronds de serviettes provisoires, ça ira très bien comme ça. 

 

 

 

 

 

Encore un petit bricolage pour mes poulettes, une grande mangeoire qu’elle ne pourront pas renverser.

mangeoire à poules

Avec une ouverture de chaque côté, comme ça elles pourront manger de chaque côté et il y aura moins de bagarres, car certaines poules, quand elles mangent, ne veulent pas que les autres s’approchent de la mangeoire. Là au moins, elles ne verront pas les poules de l’autre côté.

 

Là voilà, vue de l’intérieur :

mangeoire à poules

On utilise toujours les mêmes matériaux, des morceaux de bois de récup et des lambris.

 

Et il ne reste plus qu’à aller la mettre en place dans le poulailler.

mangeoire à poules On l’a mis à un endroit stratégique, car c’est le fond du poulailler (sur le côté sur la photo) qu’on ferme avec un grillage quand on doit isoler des poules. Ce qui arrive quand on en reçoit des nouvelles, ou alors comme récemment quand on doit isoler une poule qui veut couver. Et dans ce cas là une mangeoire rajoutée est systématiquement renversée. 

Là, on va pouvoir grillager et chacune aura son coté de la mangeoire.

 

Et voilà la mangeoire à poules avec les graines.

mangeoire à poules

Elles auront maintenant du grain à volonté, sans que l’on soit obligé de leur mettre tous les jours.