#ContrexLover #TheInsiders

 

 

Il y a quelques semaines, j’ai été sélectionnée pour tester l’eau en bouteille Contrex via The Insiders.

Contrex

 

J’ai donc reçu 2 bons d’achats pour acheter deux pack de Contrex 50cl, des bons de réduction à distribuer, et des cartes postales inspirantes.

J’ai adoré ces cartes postales avec ces citations positives et motivantes. Je n’ai d’ailleurs pas encore réussi à m’en séparer, alors que j’étais sensé les distribuer. 🙂

Mais cela viendra, je pense que les messages trouveront leurs destinataires au bon moment.

 

 

L’eau Contrex

 

L’eau Contrex est une eau riche en minéraux qui sont essentiels à notre corps.

 

Il y’a d’abord le Calcium qui contribue essentiellement à la solidité des os et à la dureté des dents. En apport suffisant, il aurait également un effet préventif vis-à-vis de l’hypertension artérielle.

Il sont en général présents dans les produits laitiers, mais moi je n’en mange pas, donc cette eau est parfaite pour moi.

 

Ensuite, il y a le magnésium, qui est considéré comme un « anti-stress » naturel. Il est nécessaire pour les os, les dents, les muscles et participe également à la transmission de données entre neurones.

En apport suffisant, d’après de récentes études, il aurait un intérêt dans la préventions des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2.

Il est présent dans le cacao, le chocolat noir, les fruits à coques, les fruits de mer, les fruits et légumes secs. 

Grande amatrice de chocolat noir, je ne dois donc pas trop manquer de magnésium 🙂

 

1 litre d’eau Contrex, vous apportera 58% de Calcium et 19% de magnésium des apports de référence.

 

 

Le test

 

Pendant quelques jours, ces petites bouteilles bien pratiques qui se glissent partout ont fait partie de mon quotidien.

Il y en avait toujours une sur mon bureau.

Contrex

 

Au départ, le goût est un peu spécial, mais on s’y fait très vite. 

Ce que j’aime dans cette eau, contrairement à d’autres, c’est que je la trouve « douce », elle passe toute seule. 

C’est donc très facile de boire la quantité recommandée, qui est je vous le rappelle, d’au moins 1 litre d’eau par jour.

Et si en plus, elle est bonne pour la santé, il n’y a pas de raison de se priver.

Et avec son petit bouchon rose qui lui donne un petit côté « girly », elle me plait bien cette bouteille.

 

J’ai été ravie de participer à ce test, et j’espère qu’il y en aura d’autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il me restait des mandarines à liquider, mais je ne savais pas quoi en faire, jusqu’à ce que je tombe sur une petite recette bien sympa de magret de canard avec une sauce aux clémentines. 

Et c’était très bon, bien qu’un peu trop sucré à mon goût, car je ne suis pas une grande fan du salé-sucré.

Mais il faut dire que les clémentines qu’il me restait était très sucrées à la base.

 

Magret de canard

Préparation : 15mn  Cuisson : 15mn

 

Ingrédients pour 2 personnes :

 

1 magret de canard (ou 2 selon vos appétits)
5 clémentines
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
3 cuillères à soupe de miel
1 cuillère à café de cannelle moulue
Sel et Poivre

 

 

Préparation :

 

Pressez 4 clémentines pour en récupérer le jus et mélanger le avec le vinaigre balsamique.

Prélevez le zeste de la 5ème clémentine et détachez les quartiers.

Entaillez la peau des magrets en quadrillage mais sans aller jusqu’à la viande.

Faites le chauffer dans une poêle à feu moyen, coté peau 10mn en évacuant la graisse au fur et à mesure.
Ensuite retournez le et faire cuire 2mn (ou plus selon la cuisson que vous préférez).

Enveloppez le magret dans du papier aluminium et maintenez le au chaud dans un four à 60°.

Enlevez ce qui reste de graisse dans la poêle et déglacez avec le jus de clémentines.

Ajoutez ensuite, la cannelle, les zestes de clémentines, le sel, le poivre, le miel et les quartiers de clémentines.

Faire réduire de moitié sans bouillir.

 

Et il ne reste plus qu’à servir les magrets tranchés nappés de la sauce et accompagnés des quartiers de mandarines.

 

 

Bon appétit !

 

 

 

C’est bientôt la saison des semis, certains peuvent même se faire des maintenant, mais au chaud.

L’année dernière, j’avais acheté des petites serres en plastique tout fin, pas chères, et pas solides.

Autant vous dire, qu’elles n’ont pas survécu longtemps.

Entre celle qui s’est coupé en deux quand j’ai voulu la déplacer, et celle dont le couvercle s’est fait la malle avec le vent, il n’est plus rien resté à la fin.

 

Donc cette année, j’ai décidée de faire moi-même des petites serres avec ce que je pourrais récupérer. 

Pour que ça soit un peu plus solide, et un peu plus

Et finalement, il y a beaucoup de choses qui peuvent servir, des bouteilles d’eau, des boites de gâteaux industriels, et même des plastiques de protection de repas traiteur.

 

Pour les bouteilles d’eau, il suffit juste de découper sur trois côtés au cutter, et le tour est joué.

serres

 

Pour le reste il n’y a rien à faire. 

Juste à mettre de la terre, et trouver de la place pour les entreposer.

serres

Et ça, je crois que ça va être le plus compliqué, car plus les jours passent, et plus il y a de bouteilles  🙂 

 

 

y’a plus qu’à attendre que ça pousse !

 

 

 

 

 

Je ne suis pas une grade fan de la betterave à la base, j’ai donc cherché une autre manière d’en manger pour changer de la classique salade de betterave.

Et j’ai trouvé ! J’ai vu passer plusieurs recettes de mousse de betterave, et ça m’a intriguée.

J’ai donc décidée d’essayer, et je n’ai pas été déçue.

Pour cette recette, il vous faudra un blender et un siphon pour faire la chantilly.

mousse de betterave

C’est une recette pour 4/6 personnes selon la taille des verrines. 
Prévoir 2h de temps de pause.

 

 

Ingrédients

Une betterave rouge cuite (200g seront utilisé pour la chantilly)

20 cl de crème fraiche liquide

Une cuillère à soupe de vinaigre Balsamique

Sel et poivre.

 

Préparation

Mettre 200gr de betterave coupée en petits morceaux dans le blender, avec la crème, le vinaigre, le sel et le poivre. Mixer le tout.

Passez ensuite la préparation au tamis, pour ne pas boucher le siphon.

La mettre dans le siphon et mettre au frais pour au minimum 2h.

 

Au moment de servir, coupez le reste de la betterave en petits morceaux, les mettre au fond des verrines, et ensuite mettre la chantilly par dessus.

Vous pouvez décorer avec des feuilles de basilic, mais là je n’en avais pas, ce n’est pas la saison 🙂

 

En tout cas, nous nous sommes régalés, c’est tellement léger que ça passe tout seul.

Et en plus ça a une jolie couleur 🙂

 

mousse de betterave

 

 

 

 

 

 

Récemment nous avons racheté des serviettes de tables, mais du coup elles sont toutes pareilles.

Donc pour les différencier, il va falloir mettre des ronds de serviettes.

Alors en attendant d’en trouver de beaux, j’ai décidé d’en faire moi même, vite fait, presque bien fait !

 

 

 

Le matériel

 

Pour faire des ronds de serviettes, il n’y a pas besoin de grand chose.

Il vous faut des rouleaux en carton, de papier toilette par exemple, de la colle, de la ficelle ou de la laine et une paire de ciseaux ou un cutter.

ronds de serviettes

 

 

Les étapes

 

Tout d’abord, il faut couper les rouleaux de cartons à la taille désirée.

J’ai pris environ 3cm.

 

Ensuite, enduire le rouleau de colle et y appliquer la ficelle ou la laine.

Si vous utilisez un pistolet à colle, ne mettez pas trop de colle d’un coup, il faut faire le collage progressivement, et faites attention à vos doigts, car c’est très chaud.

Moi,je m’en suis mis partout 🙂

 

Pour finir, laissez sécher et coupez ce qui dépasse.

Et puis c’est tout 🙂

 

ronds de serviettes

 

Je n’ai pas assez serré ma ficelle qui est assez fine, du coup on voit un peu à travers.

J’aurai du mettre une deuxième couche.

Avec la laine, ça a été un peu mieux vu qu’elle est assez grosse.

Mais pour des petits ronds de serviettes provisoires, ça ira très bien comme ça.